DEFICITS PUBLICS: LA DEMOCRATIE EN DANGER

Auteur(s) LAMBERT ALAIN

Chaque enfant naît, en France, surendetté! Alors que sa vie commence à peine, il doit déjà près de 20 000 euros à la société. Un constat brutal, mais bien réel tant les générations précédentes ont usé et abusé des finances publiques. Désormais, la dette menace notre démocratie, car celui qui ne peut plus honorer sa dette perd la liberté de disposer de lui-même.
ISBN13 9782200287542
38,95 $

Description

Chaque enfant naît, en France, surendetté! Alors que sa vie commence à peine, il doit déjà près de 20 000 euros à la société. Un constat brutal, mais bien réel tant les générations précédentes ont usé et abusé des finances publiques. Désormais, la dette menace notre démocratie, car celui qui ne peut plus honorer sa dette perd la liberté de disposer de lui-même. Un tel bilan peut sembler excessif, mais lorsqu'il émane d'Alain Lambert, inspirateur de l'une des plus ambitieuses réformes budgétaires, il mérite que l'on s'y attarde. Comment en est-on arrivé là? À qui la faute? À la droite, à la gauche? Aux politiciens ou aux administrations? Aux cadeaux fiscaux où à l'excès de dépenses? L'auteur nous livre ses réponses sans concession et dévoile, au passage, une gouvernance kafkaïenne de la France. Il montre aussi que des remèdes existent. Certains sont sous nos yeux. D'autres restent à inventer et Alain Lambert ne s'en prive pas. Il ose des propositions concrètes, parfois murmurées, mais jamais exprimées au grand jour de peur de trop irriter (responsabilité des ministres, des hauts fonctionnaires, organisation administrative...). Ceux qui croient dans la nécessité des réformes se régaleront. Pour les autres, mieux vaut s'abstenir. Au sommaire: - Partie 1. La crise des finances: une menace pour notre démocratie: 1. La dette, une charge qui nous étouffe; 2. Une dette qui met en péril l'équilibre entre les générations; 3. Finances publiques sève ou poison de nos démocraties. - Partie 2. Pourquoi et comment en est-on arrivés là?: 4. La crise financière à responsabilité limitée; 5. La dette est-elle de droite ou de gauche?; 6. De notre addiction à la dépense; 7. Une gouvernance féodale hémorragique. - Partie 3. Espoir: 8. Et si la crise des dettes souveraines était l'occasion de réinventer l'Europe?; 9. Quelques exemples de réussite de rééquilibrage des comptes publics; 10. La LOLF ou les vertus du consensus transpartisan. - Partie 4: Propositions: 11. Pour une gouvernance unifiée des finances publiques; 12. Réformer l'administration pour une dépense publique efficace; 13. Confiance/Responsabilité/Imputabilité; 14. Citoyens, prenez en main vos finances publiques!

Renseignements sur l'ouvrage

Ouvrages similaires