INNOMMABLE ET INNOMBRABLE: DE LA VIEILLESSE CONSIDEREE COMME UNE

De la vieillesse considérée comme une épidémie
Auteur(s) AMYOT JEAN-JACQUES

«Enfin, à force de longues métamorphoses sociales et d'une meilleure fortune, à force de découvertes et de soins, à force d'acharnement à lutter contre la mort fatale ou héroïque, voilà que la majorité d'entre nous atteint l'âge de la vieillesse, et la promesse d'un grand âge se mue en une réalité plus largement partagée.
ISBN13 9782100709441
40,95 $

Description

«Enfin, à force de longues métamorphoses sociales et d'une meilleure fortune, à force de découvertes et de soins, à force d'acharnement à lutter contre la mort fatale ou héroïque, voilà que la majorité d'entre nous atteint l'âge de la vieillesse, et la promesse d'un grand âge se mue en une réalité plus largement partagée. Pourtant, qu'entendons-nous? On se plaint et l'on craint ce qu'hier on trouvait désirableÀ peine avons-nous eu le temps de nous en apercevoir, que cet incroyable étirement de la durée de vie ne sonne déjà plus comme une clameur, mais comme un glas. Que s'est-il donc passé pour que cette exigence sociale finisse, sous l'influence de forces occultes, par ressembler pour les uns à une descente aux enfers, pour les autres à une civilisation qui se meurt empoisonnée, pour la plupart à une catastrophe humaine et économique?» Au sommaire: - 1ère partie: Innommable: Petite généalogie de la vieillesse à l'époque moderne; Un tour de force à défaut de la force de l'âge: le mal nommé; Nommer: comprendre, discriminer, instruire, communiquer, interpeller, maudire ; Populations, catégorisation: une mosaïque mue par la tectonique sociale; Innommable la vieillesse? - 2e partie: Innombrable: Visibles et invisibles; Le chiffre: une technique efficace de déshumanisation de la vieillesse; Croyances et vertus des chiffres: embrasser le monde et la vérité; Penser la réalité sans chiffres?; Dénombrement et recensement: chiffres des populations ou populations de chiffres? - 3e partie: La grande épidémie: L'épidémie comme catastrophe; L'épidémie comme phénomène contagieux; L'épidémie comme salaire de la peur; L'épidémie comme inquisition et obsession hygiéniste; L'épidémie comme temps de continence; L'épidémie comme temps de défigurement; L'épidémie comme espace de relégation; L'épidémie comme espace d'affrontement social; L'épidémie comme paradigme de la faute et de la punition; L'épidémie et le surgissement du bouc émissaire. - Conclusion: Sexe, mort et faux-semblants: l'ombre de la vieillesse: 1. Le diktat du bien-vieillir: du slogan aux programmes; 2. Le vrai et le faux en gérontologie; 3. Les rescapés de l'authentique: les vieillards meurent pour de vrai; 4. Le nouveau paradoxe de Zénon: de l'espace de protection au temps de reconnaissance; 5. Vieillesse et sexualité: interdits et dénis; 6. Le détail et le pire: les négligences affectives; 7. Le paradis du médico-social: des établissements sans professionnels; 8. Les tribulations de la coordination gérontologique: des stratégies aux usagers; 9. Des risques et des vieux.

Renseignements sur l'ouvrage

Ouvrages similaires