VIOLENCES DE LA MALADIE, VIOLENCE DE LA VIE

Auteur(s) MARIN CLAIRE, WORMS FREDERIC

Dans la maladie, le sujet fait l'expérience d'une violence démultipliée, l'assaillant de toutes parts. Violence faite au corps, par le mal et les traitements; violence symbolique des discours, des regards et des jugements infligés au patient par la société et le milieu médical.
ISBN13 9782200602864
40,95 $ CA

Description

Dans la maladie, le sujet fait l'expérience d'une violence démultipliée, l'assaillant de toutes parts. Violence faite au corps, par le mal et les traitements; violence symbolique des discours, des regards et des jugements infligés au patient par la société et le milieu médical. Violence d'une marginalisation qui redouble la solitude d'un malade emprisonné dans sa souffrance. Pourtant, la philosophie est largement passée à côté de cette violence. Elle n'aborde en général cette épreuve existentielle que de biais. comme paradigme pour penser l'anormal. Ce détour est significatif d'un malaise, celui de la pensée face à une violence inhérente au vivant lui-même. Comment appréhender ce pouvoir destructeur de la vie? En quoi nous oblige-t-il à repenser entièrement le soin? Pour quel bénéfice? Au sommaire: 1ère partie: La maladie, expérience philosophique: L'impossible consolation philosophique; Géométrie de la souffrance; La violence intime; L'identité en question. 2e partie: La place du malade et les lieux de la maladie: Petite anthropologie de la souffrance; Sens et non-sens de la maladie. 3e partie: La violence du vivant: La vision idéalisée du vivant; La réalité de la destruction; L'enjeu éthique.

Renseignements sur l'ouvrage

Ouvrages similaires